Bienvenue sur le site De Fer et d'Âme, création et fabrication de luminaires, objets déco en upcycling !

JEAN-MICHEL THOMAS :

LE SAVOIR-FER

« Formé aux Sciences et à l’Histoire, j’ai depuis toujours le gout de l’aventure humaine et le désir d’entreprendre. Passionné par l’art, l’environnement, la littérature et la poésie, gourmet et gourmand, j’ai créé à Rennes une des premières entreprises de recyclage de matériel de bureautique, un des premiers services de restauration rapide à domicile de plat cuisiné, Développé un réseau d’entrepreneurs indépendants dans la propreté… Pendant plus de quinze ans, j’ai travaillé dans de grands groupes, j’ai compris ce qui me faisait avancer et ce qui me faisait fuir. De toutes ces aventures, il reste l’essentiel, de belles rencontres, un bouillonnement d’idées et la certitude que je ne suis jamais aussi bien dans ma peau que lorsque j’apporte ma pierre à un édifice commun.

Altruiste, réfléchi, organisateur et persévérant, j’ai toujours su que la véritable réussite d’un projet ne s’écrit jamais seul. J’ai rencontré Nicolas en 2011, au gré d’une de ces aventures professionnelles. Pendant de longues années, nous avons partagé nos visions de la vie, nos attentes, nos passions. J’ai tout d’abord admiré les objets qu’il créait, à mes yeux ils méritaient mieux que le salon du voisin, ils avaient une âme. Nous avons décidé de joindre nos savoirs faire, nos talents de créateur et de bâtisseur. C’est ainsi qu’est née De Fer et d’Âme. »

NICOLAS LÉGER :

L’ÂME CRÉATRICE

« Pendant plus de vingt ans j’ai travaillé dans la restauration. Au fil de créations d’entreprises jalonnées de belles rencontres, ma passion a grandi et m’a conduit aujourd’hui à réaliser ce dont j’ai toujours rêvé. Mes proches me décrivent comme rêveur, imaginatif, contemplatif… Utopiste ! Autodidacte, c’est en 2011 que j’imagine mon premier luminaire alors destiné à notre salon. C’est là que tout commence…

Je fabrique alors, fébrilement, des objets lumineux, avec tout et n’importe quoi. Mon but ? Donner une deuxième vie aux vieilles choses. Tout y passe. Le garage, la remise au fond du jardin, le grenier, puis celui du voisin. J’ai ainsi remplacé tout ce qui pouvait éclairer notre maison… et celle du voisin. Mais je ne me suis pas arrêté là. Renonçant aux grasses matinées du weekend, qu’il pleuve ou qu’il vente, j’ai chiné pendant des mois pour dénicher mes trésors. J’ai inventé de nouvelles lampes !

C’est alors que j’ai rencontré Jean-Michel. Une nouvelle aventure commençait, et une nouvelle façon d’entreprendre. Ainsi est né De Fer et D’Âme. Cette entreprise me donne le sourire, m’épanouit, me fait réfléchir, et me réveille la nuit. Notre association me donne la liberté de pouvoir imaginer, inventer, fabriquer, partager. Tout simplement créer… »

Updating…
  • Votre panier est vide.